lundi 23 décembre 2013

Le Graal !!!

Le meilleur gâteau au chocolat de tous les temps.
Je n'exagère pas, pas du tout!



C'est une recette d'Astrapi, un magazine auquel j'étais abonnée il y a bien longtemps...
(sans qui je ne serait pas aujourd'hui celle que je suis devenue)
(c'est presque pas une blague en vrai, j'en ai des souvenirs impérissables...)
Bref.
C'était MA recette, que je gardais bien secrètement, et que je refusais de dévoiler à tous ceux qui me faisaient des compliments...
Et puis, il y a une dizaine d'années, je l'ai perdue.
ô rage, ô désespoir...
Et non, je ne l'avais pas en tête, je suis un poisson rouge.
J'ai écumé le net, j'en ai trouvé, des recettes de "gâteau au chocolat Astrapi" mais pas LA MIENNE.
(Du moins, tant que je n'étais pas absolument sûre, que c'était MA recette, c'est-à-dire que c'était la page avec un ptit bonhomme en papier qui s'enfuyait du gâteau plein de sucre glace, je ne voulais pas tester.)
Alors j'ai écrit à la rédaction d'Astrapi, sans trop y croire.

Et j'ai reçu cette semaine, dans ma boîte aux lettres... une photocopie de la page en question!!
Je suis aux anges.
(Merci la rédac'!)

"Plus fondant, plus moelleux, ça n'existe pas" dit la recette.
So true! Allez, si vous êtes sages, je vous la montre le weekend prochain...

Sur ce, je file au lit, demain y'a d'la route, on va traverser deux frontières pour aller passer les fêtes chez les parents de Doudou...
Italie, on arrive!

Bonnes fêtes!

mercredi 18 décembre 2013

Philippine!

Une tradition de Noël à l’Île de La Réunion (♫): le philippine.

Noël 2011, dans le jardin d'une de mes taties. On y voit à droite un petit bout du sourire de ma grand-mère qui était loin de faire, ce soir-là, ses 87ans! <3

Noël, sous les Tropiques, c'est une tout autre ambiance qu'en métropole.
La neige, les arbres tous nus, le vin chaud, les étals des marchés débordants de fromages, de pains d'épices,
ce Noël feutré, bien au chaud...
Sur le caillou, au milieu de l'océan, c'est un Noël à 30°, qui rime avec fruits tropicaux et danses traditionnelles, grandes tablées (il n'est pas rare de se retrouver à 50 à un "petit repas de Noël familial": ma grand-mère maternelle a eu 9 enfants, une vingtaine de petits-enfants actuellement pour la plupart mariés et parents à leur tour... faites le calcul!)


photo: Serge Gelabert, talentueux photographe local. Son site fait rêver, et saliver... =)


Les flamboyants sont en fleurs. Ce sont eux qui nous indiquent, chaque année, en s'habillant de rouge, que le Père Noël n'est pas loin (prêt à suer sous sa toge, le 24 à minuit, pour la distribution des cadeaux).
(photo ci-dessus)

Et les letchis (oui, chez moi, on dit letchi), débordent des étals, par ballots, font plier les branches dans les jardins...

Fameux "ballots" de letchis. Serge Gelabert

C'est le fruit de Noël par excellence.
(c'est d'ailleurs à cette période qu'on trouve, dans les supermarchés métropolitains, des letchis cueillis trop tôt, minuscules, ternes et inodores...)


Et c'est avec lui qu'on joue au philippine!
Jadis on se livrait à cœur joie en veillée, à des "parties de letchis" et à jouer à "Philippines". C'est un jeu à deux partenaires, qui consiste à séparer en même temps deux letchis accolés, réunis par un seul et même pédoncule. L'enjeu convenu, cadeau ou un gage, le premier qui le lendemain criera "Philippine" à son partenaire, aura gagné la promesse ou le gage. (source)
Jadis? C'est toujours d'actualité!
C'est grâce à ce jeu que nous avons passé un super weekend à Lyon, Dou' et moi.

Pour en savoir plus sur Noël à la Réunion, c'est par là.
Pour se faire livrer La Réunion et ses délices en métropole, c'est par ici. Testé et approuvé!

Allez, j'vais m'préparer, ce soir c'est Noël à mon stage. =)



lundi 16 décembre 2013

J'ai testé pour vous... le covoiturage.

C'est d'abord, je dois bien l'avouer, pour une raison économique que nous y avons pensé.


Je m'étais inscrite sur Blablacar il y a quelques mois, quand j'ai su que j'allais effectuer un stage à 50 bornes de chez moi.
Mais je n'ai jamais vraiment proposé de trajet, mes horaires atypiques d'internat n'aidant pas.
(salut, je fais Vesoul-Besançon à 22h45, ça te dis?)

Bref, mon compte est resté inactif, jusqu'à ce que le projet "weekend à Lyon" ne voit le jour.

Bilan:

1/ Effectivement, c'est économique (ça nous a remboursé pile poil la prune qu'on s'est prise là-bas).
Le système "le passager paie le site, le site lui file un code, le passager file le code au conducteur à la fin du trajet, le conducteur rentre ce code sur le site une fois chez lui, l'argent est viré sous 2 à 5 jours", ça fonctionne bien.

Pour l'exemple, sur un trajet Lyon-Besançon qui équivaut à environ 37euros d'essence,
avec deux covoitureurs, on a été remboursés de 22euros.
(on a limité à deux bien qu'on ait une 5 places, pour le confort de tous...)

2/ C'est vachement sympa! On a eu des passagers timides (on a fini par les laisser tranquilles avec nos questions...), des discrets (qui ont dormi tout le long, en fait, chuuut), et une pipelette bien sympathique qui a fait passer le temps bien plus vite, et ça, ça nous motive pour la prochaine fois...

Les a priori du style "on sait jamais sur qui on peut tomber" sont vite oubliés. D'ailleurs, c'est faux, les commentaires servent bien à ça... Et puis on se rend vite compte qu'on a tous un peu le même "esprit", un esprit de partage. D'ailleurs, ça rend plus heureux, la preuve dans cette étude britannique.


Allez, la prochaine fois, on teste AirBnB.



dimanche 15 décembre 2013

Un week-end tout en Lumières

carte: MapBox

J'avais perdu un philippine, jeu traditionnel réunionnais, contre une amie.
J'avais perdu, donc, et mon gage était de faire le voyage jusque chez elle..
C'était il y a au moins 3 ans.

Bref.

Installée à Lyon (et forcée d'y rester un moment puisqu'elle est entrée elle aussi, en école d'éduc),
elle m'a dit, c'est le moment.
Et c'est comme ça que s'est goupillé notre joli weekend du 6-8 décembre.


photo: Yelp

LE weekend de la Fête des Lumières.
Et ça valait laaargement le déplacement!

Avec une mention spéciale pour la Place des Terreaux et son clin d'oeil au Petit Prince,
pour Pierrot le feu dans la grande roue et ses effets pyrotechniques, qui ont enchanté notre vendredi soir,
ainsi que pour le Chinese Corner,
et la batucada lumineuse en haut de la montée de la Grande Côte,
qui ont rythmé notre soirée du samedi.
(et bien d'autres choses...)



Magique.

Se déplacer à Lyon...
Vite lassés du métro, on s'est surtout baladé au grand air, la météo étant de notre côté...
Villeurbanne -> Presqu'île -> Vieux Lyon à pied? Facile.
Et agréable, même.
On a aussi connu les joies du Vélo'v, et franchement, c'était grisant, de filer à toute allure dans cette ville illuminée.

Le samedi, réveillés par une douce odeur de crêpes (vive la coloc de ma pote), nous avons paressé un peu en bonne compagnie avant d'aller se balader au marché de Noël de Villeurbanne, histoire de déguster notre énième vin chaud.

Et le dimanche, on a rejoint le Vieux Lyon à pied, en amoureux, pour se faire un petit resto...
Merci Le Petit Paumé  version mobile pour les indications, malgré les files d'attentes devant les nombreux bouchons lyonnais,
nous avons trouvé sans trop chercher un endroit bien sympa où se poser:
Les limonades de Marinette.
Accueil chaleureux, grâtin de ravioles délicieux... et décoration vintage au top!

Petit bémol: le stationnement. C'est déjà pas facile à Lyon toute l'année, mais pendant les Lumières, c'est mission impossible. Après avoir tourné une bonne demi-heure, on a imité les autres et la titine a élu domicile sur un trottoir. Stressée pendant deux jours qu'elle soit mise en fourrière, c'est presque avec soulagement que j'ai attrapé l'amende pour stationnement gênant... (hey, c'était pas gênant! Un fauteuil ou une poussette passait laarge. C'était un stationnement non-conventionnel...)

Enfin, pour l'hébergement, on a pas cherché, on a été accueilli comme des rois dans cette immeeense coloc', au joli parquet et plafond haut... Merci Dam'!

Nous n'avons pris aucune photo: nous avons profité à fond du moment, sans regret!

mardi 10 décembre 2013

Game of Minestrone

Il y avait les crèpes party, les raclettes party...
Et il y a les soupes party.
Ouai, ouai, ça devient super branché, j'vous jure!


Ingrédients:
-une poignée d'amis
-une soupe maison... ou pas
-des "toppings" sympas (croûtons, dés de Comté, râpé de jambon, miettes de bacon, feuilles de persil, différents pains...d'autres idées?)
-un plaid écossais
-un DVD "imitation de feu de cheminée" (c'est pas une blague) -> vous l'avez pas? pas de panique! lancez cette vidéo en plein écran... C'est cadeau.

1. Préparez les différents toppings (oui topping, c'est plus in que garniture) et disposez les dans des jolies assiettes pas comme sur la photo. A plusieurs ça va plus vite...
2. Tirez à la courte paille celui qui se lève pour réchauffer la soupe.
3. Battez-vous pour le plaid ou installez-vous à quatre dessous.
4. Savourez un plat réconfortant en écoutant crépiter la télé.

Bon ap'!

dimanche 8 décembre 2013

Terrarium DIY

Un terrarium... ça me faisait de l'oeil depuis un moment...
Mais face aux végétaux, je suis une tueuse en série.
Feu le ficus mort de soif, le palmier ratiboisé par le chat, le dracaena marginata qui cristallisait tous mes espoirs jusqu'à ce qu'il se jette par la fenêtre du 6ème étage. Sans rire.

Alors j'ai hésité.
Longtemps.

Et puis un jour, je me suis lancée.
(et ce jour-là, ma vie a changé)

Un bel après-midi d'automne, j'ai embarqué Dou' pour une balade en forêt.
(au bois de Chailluz, pour les Bisontins )

L'objectif: récolter quelques cailloux, un peu de terre, et un bout de mousse.
J'avais un cactus, un rescapé, oublié presque un an sous le balcon.
Et une cloche en verre vintage, achetée quelques euros sur Le Bon Coin.


J'ai découpé dans un vieux blister transparent une bande pour faire "récipient", histoire de pouvoir y disposer mes cailloux et ma terre sans que ça parte dans tous les sens, et que je puisse refermer ma cloche facilement.
(on la voit un peu sur la deuxième photo)
J'ai d'abord placé mon cactus en prenant soin de lui laisser sa terre "d'origine" (me demandez par la raison scientifique, c'est au feeling), et ai entassé parsemé mes petits cailloux autour, et les ai recouvert de terre.
J'ai découpé ma mousse pour la placer tout autour du cactus, et, touche finale, un petit Péruvien.
 (Récupéré d'une crèche artisanale d'un marché de Noël montpelliérain, qui s'était cassée.)
(Vous savez tout.)

Il fêtera ses deux mois aujourd'hui...
(le terrarium, pas le Péruvien)
Happy birthday terrarium!
Qu'on ne dise plus jamais que je n'ai pas la main verte.

Il y a quelques jours...
"Lou, viens voir! Y'a comme un cocon d'araignée dans ton terrarium..."
"Bizarre..."
Quelques heures plus tard.
"Oh regarde, c'est pas un cocon, c'est une graine, y'a un germe qui pousse!"
Le lendemain matin, un champignon touchait le haut de la cloche!
Encore quelques heures, et sa corolle bien ouverte laissait tomber des spores...
Et avant la fin du deuxième jour, il était retombé.
Pas eu le temps de prendre les étapes en photo, on ne s'attendait pas à ce que le cycle soit si rapide!

Et ce matin...
Un nouveau!


"c'est signe de bonne santé de l'écosystème", m'a dit mon cousin-écolo-spécialiste-en-permaculture.

Promis, le prochain, je le surveille de près, et j'vous montre ça.
(faites que ça ait lieu un weekend...)

Vous en avez déjà fait? Ça vous donne envie? =)

vendredi 6 décembre 2013

Cher Père Noël...

J'ai été sage cette année (j'ai essayé du moins, y'a des points pour l'effort, non?)

J'aimerais, s'il te plaît, remporter ce concours juste incroyable:


ça fait rêver, hein?
C'est ici que ça se passe...

Sur ces jolis rêves, je vais boucler mon sac, Lyon, on arrive!

jeudi 5 décembre 2013

Décos de Noël par petites touches...

"Cette année, pas de sapin, on va passer les fêtes chez ses parents, en Italie."

Oui, mais...

Mais aussi convaincue que j'étais, je me suis laissée gagner.

D'abord, en me promenant par là, j'ai découvert un joli calendrier de l'avent.
Faute de cutter à la maison, je lui ai mis une pince à linge décorée d'un papier imprimé, et un fond coloré.
J'ai imprimé la version "enfants" et "(grands-)enfants", comme ça on  une feuille chacun, Dou' et moi.
("la version enfants, c'est pour toi, puisque t'as pas grandi!" m'a-t-il déclaré)
On soulève pour découvrir le petit bonheur du jour...
Ensuite, sur un autre blog que j'aime beaucoup beaucoup, j'ai croisé des petits pious, 
perchés sur une couronne de Noël en papier.
Encore un peu de poésie à afficher...

(vous aurez reconnu le super champi remporté à un concours du blog Tête d'Ange )

Hier, la petite mission du calendrier nous proposait de construire une guirlande.
Ca tombe bien, une certaine Poulette Magique nous en a préparé une...
(le papier, ou la déco de la flemmarde)
Un fil à broder, quelques trous perforés...


La mission d'aujourd'hui était de... faire le sapin!
Ah non! On a dit pas de sapin...
Pas un bon gros sapin plein de boules qui mange la moitié du salon, du moins.
Une idée, une idée...
Et voilà une forêt enchantée en emballage de thé...


Vous savez, ce rectangle de papier à l'intérieur des coffrets en carton Lipton?
J'en avais deux sous la main, de deux teintes différentes, parfait!
L'avantage de ce papier est qu'il est légèrement épais, ça donne un peu de relief, en vrai...
Voilà le tracé (bouuuh, je travaille sur Paint, beurk!  et j'utilise des vieilles émoticones, avec ça...).
Avec les chutes, on peut reconstituer deux autres sapins.


Dernier petit détail: le caribou en pyjama.
(lot de sujets en bois au rayon Loisirs créatifs de la Foir'fouille acheté y'a quelques années)


Des idées de décorations de Noël faciles, rapides, et pas chères?

lundi 18 novembre 2013

Talents comtois et Saveurs d'ailleurs

Paris a son Salon Créations et Savoir-faire (tssk), Besançon avait le sien aussi, ce week-end.
Enfin, presque...


Ca faisait quelques jours que je bavais sur les photos du Salon CSF...
Et puis, en feuilletant le mensuel gratuit "Diversions Besançon", cette semaine, je tombe sur l'affiche.
"Oh!"
Peut-être que ça me consolera de n'être pas à Paris ce week-end?

Samedi après-midi, je convainc le Doudou de me suivre.
Hop, avec la carte Avantages Jeunes, on paie 3,50euros au lieu de 6.
A nous les stands artisanaux et les ateliers créatifs!
Oui, mais le Doudou a faim.
Levés tard, petit-déj' tard et déjà si lointain...
Bon, on va se choper quelque chose à manger dans la section "Gastronomie", on reviendra vers l'art plus tard.
"Oh! Regarde Doudou! Un stand de chez toi!*
(*Doudou vient du Suuuud.)
On prend de l'ail et des olives?! Aaah, ça me rappelle nos vacances à Forcalquier..."
Doudou n'a pas le temps de réagir, moi non plus d'ailleurs, la vendeuse a déjà attrapé ses barquettes qu'elle remplit à ras-bord, hop, emballé c'est pesé, elle me tend le ticket.
Je vacille, et comme un automate, je sors les billets fraîchement retirés.
Tous les billets.
C'est comme un accident de voiture; ça s'est passé si vite.
Furieux et honteux, on se prend le choux un moment, ne sachant plus que faire.
On a du coup plus de sous pour manger...
Bon. On s'est fait pigeonner, on a pas réagit, on est des ploucs, voilà voilà... Allez, quitte à être là, autant profiter comme on l'avait prévu...
J'enfouis les olives de la colère au fond de mon sac pendant que Doudou va retirer des sous à nouveau.
"Oh regarde Doudou y'a des vaches!"
Y'a même un concours de vaches. Ca nous redonne le sourire. On peut même caresser des bébés...
C'est meuuugnon.
Bref.
Revenons à nos... Doudou a faim.
On fait le tour, on déguste des viandes et des fromages par-ci par-là, et on jette notre dévolu sur des sandwichs "jambon fumé" et "saucisse fumée", qu'on va déguster accompagnés d'une bière artisanale.


"Aldebert est parmi nous, entouré de nos magnifiques Miss locales!"
Haan, vas-y j'veux le voir! J'l'écoutais quand j'étais au lycée 
Bon, on a vu les Miss, bien jolies effectivement, mais trop de monde, pas aperçu ledit chanteur.
"Bon, sinon, on va le voir, ce côté artisanal?"
C'est pas le CSF, c'est sûr, ça n'en avait pas la prétention anyway...
Mais ça valait le coup: on a vu une dame travailler la feutrine, j'y ai appris que ses motifs étaient "frottés et non collés", dans une espèce de natte qui ressemble à celle des sushis, on a vu une jeune fille filer de la laine sur un rouet digne de la Belle au Bois dormant, j'y ai appris qu'on pouvait filer pleiin d'autres choses que le mouton ou l'alpaga (le chat!), et j'ai regardé un atelier "crochet-récup'", où ils fabriquaient un panier en plastique de récup, genre sachet de magasin...
Et d'autres choses bien sympathique...
Un mec qui travaillait la noix de coco, une céramiste qui faisait de bien jolis luminaires...
On a finalement bien apprécié notre après-midi...

vendredi 15 novembre 2013

Tricot et chocolat

Il manque quelque chose, j'ai pensé en grimpant dans ma voiture.
Cette semaine est passée vite, je ne l'ai pas vu filer...
Une journée de cours de finie, et retour en stage la semaine prochaine.
Ouai mais, en attendant, là, il manque quelque chose.
"Allo Doudou? Ca te dit d'aller faire un tour en ville, boire une bière ou un chocolat?
J'ai besoin de marquer le coup, c'est le week-end!"
(et puis c'est pas tous les jours que je finis une journée à 15h30...)

Besançon est toute défigurée avec les travaux du tram...
(et qu'est ce qu'ils sont courageux ces mecs à bosser par ce temps...)
Mais c'est une ville où il fait bon vivre, la chaleur, ici, c'est chez les gens qu'on la trouve.

Et tout tout au bout de la rue des Granges, il y a une toute petite boutique où j'ai acheté...
ma première laine 
Quatre pelotes de Phildar Rapido Pétrole, pour mes premiers pas au tricot...
C'est que j'ai trouvé l'inspiration.


En revenant sur nos pas, Doudou a le coeur qui palpite devant Cannasuc.
Le stand de granités d'été a laissé sa place à un stand de crèpes.
Mhmm, ça sent bon!
"Tu sais, avec la Carte Avantages Jeunes, on a 150g de bonbons offerts pour 5euros d'achats!"
On est ressortis avec deux petits sacs, lui plein de trucs gélatineux et fluos, moi plein de pistaches caramélisées, de nougat et de petits oursons-guimauves.
(J'aime pas les bonbons, mais je suis une gourmande quand même!)



"Tu sais, avec la Carte Avantages Jeunes, on a un chocolat chaud offert chez Hors des sentiers battus..."
(Ouai, je risque d'être malade, intolérance au lactose quand tu nous tiens, mais tant pis, ça valait le coup)
Des chocolats et macarons trop beaux, un vaste choix de cacao, de thé (Dammann Frères..),
un chouette accueil, et plein d'idées cadeaux pour Noël qui arrive!
"On passe devant tout le temps, on avait jamais poussé la porte... Beh on reviendra!"


Ca y est, on est en week-end, j'ai intégré l'idée.
Et il commence bien.

Qu'est ce que tu fais de beau ce week-end, toi qui passe dans mon antre? =)

dimanche 10 novembre 2013

Hibernation





Il y a quelques semaines, j'ai été à une conférence sur les "rythmes scolaires", ou plutôt les "rythmes de l'enfant", a rectifié l'intervenante, une chronobiologiste et professeure de psychologie.
Elle a mentionné l'hibernation.

Waah! Should be in Nature but he/she looks so cute in the wintery snow :)

Un petit extrait de mes notes:
"Chez certains animaux, chez des mammifères, l'hibernation = survie.(Or Homme = mammifère...)
Pdt cette période (oct à mars): système +fragile, bien-être amoindri car journées plus courtes, manque de luminosité, dépression saisonnière. Paradoxalement, c'est la période où on en demande plus à nos enfants, le deuxième trimestre arrive..."

Bref, j'en ai retenu, entre autres choses, que je devais arrêter de culpabiliser pour ces baisses de régime synchros avec les baisses de température. Arrêter d'entendre dire que la Réunionnaise que je suis ne s'adapte pas au climat franc-comtois. 

Après tout, nous sommes des animaux presque comme les autres, pourquoi on lutterait contre la nature? Je ne dis pas qu'il faut tout arrêter et aller vivre 6mois au fond d'une grotte (chauffée). Juste qu'il faut prendre quelques dispositions pour aider la bête que nous sommes à survivre à ce qui promet d'être un hiver, un vrai de vrai.
Colossal Cables Throw in Merino Wool | Anthropologie


J'ai trouvé un petit coup de pouce par là...

Et j'ai donc fait ma propre liste, mon plan de survie:

e8254b5f847066a673e7495103834137.jpg 600×793 pixels

1/ Comme le conseille Merryl sur le blog, "faites vous un nid douillet". Chez nous, une nouvelle couette, plus grande, plus chaude et plus moelleuse a fait son entrée. Je lorgne sur des chaussons douillets et un plaid doudou.

Cocoa & Cookies #atelier #custom #home #decor #homedecor #inspiration #cozy

2/ "Imitez les écureuils". Le joli coffret en bois Lipton aurait besoin d'être garni à nouveau, et complétée par ce "calendrier de l'avent-tisanes bio", parce que c'est pour bientôt! J'ai découvert le magasin Noz, récemment, et fait le plein de mini-marshmallows et autres amandes grillées Vahiné pour une bouchée de pain.

want: gorgeous cozy chunky yarn

3/ "Ressortez toutes les boîtes de jeux", arpenter ma liste de DIY, apprendre de nouvelles choses au ukulele, m'essayer à la guitare de Doudou, ressortir notre "liste de films cultes", barrer des titres sur ma liste de bouquins...

Fresh citrus loveliness. #oranges #fruit #food

4/ "Vitaminez votre quotidien". Un pot de vitamines sur mon bureau, des ampoules de ginseng et gelée royale offertes par belle-maman, des huiles essentielles pour le corps et pour la maison... (en mode lavande pour affronter les poux des gamins avec lesquels je bosse...) Il a l'air sympa ce coffret sur iHerb...

Beautiful winter soup..

5/ Des soupes! Avec du gruyère et des croûtons <3 Et fouiner dans les archives d'Hellocoton pour trouver des boissons chaudes, des soupes de légumes pour affronter l'hiver, des porridges et autres recettes réconfortantes...

Scotland sweater ponies.

J'ajouterai un 6/ Soigner sa fourrure. Ah non, pas celle-là, d'ailleurs, le rendez-vous est pris chez la nouvelle esthéticienne, malgré les mauvais souvenirs qui y sont liés. Je veux dire par là: bien se couvrir. De nouvelles bottes, des jolies moufles et un snood DIY (prochainement sur vos écrans), des jolies tenues bien chaudes inspirées par les blogs mode... maîtriser l'art des couches d'oignons, en somme.

Vintage air time. #vintage #winter #sports #skiing

Et un 7/ Bouger pour se réchauffer... Sans dehors y mettre un doigt de pied! (et amortir enfin mon vélo elliptique et ma Wii). Ou faire le ménage, ça brûle des calories, et c'est moins cher! :p
Et puis sortir quand même, profiter des sports d'hiver...

Vous faites quoi, vous, pour tenir le coup cet hiver?



(les images proviennent de Pinterest)

mardi 10 septembre 2013

Elise, deux ans (déjà)



Ma poupinette fête (fièrement) ses deux ans aujourd'hui.
Marraine (qui a le coeur gros d'être à l'autre bout du monde) a découpé des bouts de papier,
a appelé Doudou à l'aide pour le (minuscule) montage,
et... TADAAA =)


video



(le vrai stop-motion viendra quand Marraine aura un peu d'entraînement et plus d'une heure de disponibilité)
(la petite musique qui reste dans la tête pour l'éternité, je l'ai entendu dans la vidéo du blog de Tête d'ange
je la trouvais trop choupinou)

lundi 2 septembre 2013

Les Petits Malins


J'ai eu un flash y'a quelques jours... "Doudou, t'as connu les Petits Malins?"
"Non..."

Des petits personnages-animaux tout doux, avec pleins d'accessoires, que nous avait acheté notre maman, à ma soeur et à moi, lors de vacances "en France" (en France métropolitaine, en vrai).
On avait des Legos, des Playmobils, des Barbies, mais ceux-là, faisaient vraiment "beaux jouets"...
(appelés aussi "Sylvanians", ou "Forest families", faut être initié pour connaître les différences...)



Je me suis mise en tête d'en retrouver quelques-uns pour ma filleule, une fois qu'elle aura poussé encore un peu... Le jouet qui ravira trois générations d'un coup :)
Ca tombe bien, elles viennent chez moi toutes les trois en octobre, ma mère, ma soeur, et ma nièce/filleule.
Yahouu!!

Maintenant, à moi les vide-greniers...

Quel est le jouet qui a marqué votre enfance?
(Sur ce, bonne rentrée!)

vendredi 30 août 2013

Reprise des futilités



une année pleine de surprises, de peines de coeur, de coups de coeur et de coups de gueules, et de découragement, aussi.


un blog comme la vie, avec ses hauts, ses bas, ses passages à vide...


...et ses nouveaux départs, ses idées toutes fraiches, son fourmillement, son bouillonnement, cette gestation créative.





Juste envie de venir déposer, là, sur ce petit support sympathique, des petites miettes de moi.

...et se souvenir des jolies choses...

lundi 13 mai 2013

Comment Lait Fraise balance des paillettes roses sur un lundi tout gris.

Yippie! Yay!
(un peu comme ça)

Comment?
En nous proposant des lots du tonnerre à un super concours,
c'est par ici que ça se passe:


et va y'en avoir un par jour, toute la semaine!

Si avec ça, il vient pas, le printemps...

Have a good day =)

dimanche 12 mai 2013

Radio Choup, la radio qui te donne envie d'être une parfaite ménagère!



En me baladant sur le blog de Secret Velvet, j'ai fait une trouvaille qui a immédiatement égayé ma journée:

Une webradio vintage qui bugue un ptit peu qui te transporte des décennies en arrière =)

L'occasion de découvrir de très jolis tablier dans la boutique de Madame Choup:


et des bijoux gourmands et raffinés chez Secret Velvet, la boutique:


Allez, le week-end c'est pas encore fini, on en profite encore un peu =)

Bise
;)